18 14

 Voici les dates de votre prochain Pionnier’s:

SAVE YOUR WEEK !!!  du 13 au 19 octobre 2019.

Le parcours itinérant  sera le suivant:

(sous réserve de modifications durant les recos)

 

parcours pajero 2019

 

Le 13 octobre 2019 acceuil Hotel Oujda verifications documents et vérifications techniques (apéro d’acceuil)

14 octobre Oujada-Figuid: bivouac sauvage avec votre tente

15 octobre Figuid-Merzouga: hotel

16 octobre Merzouga-Merzouga: bivouac dans les dunes

17 octobre  Merzouga-Errachidia: camping standing

18 octobre Errachidia-Midelt: camping standing

19 octobre Errachidia-Fés: hotel diner de cloture et remise des prix.

 

Un peu d’information sur les villes étapes 

C’est à Oujda que le rallye des Pionnier’s vous donne rendez-vous en octobre prochain, pour le départ de cette 8 ème édition.

Oujda (en berbère : Wejda, en arabe : وجدة) est une ville située dans le Nord-Est du Maroc, bordée au nord par le Rif oriental dont elle est à la limite.

Elle est le chef-lieu de la préfecture d’Oujda-Angad, dans la région de l’Oriental.

Sa proximité avec le port de Nador, autre grande ville de l’Oriental, et avec l’Algérie lui permet d’être un point de passage entre le Maroc et l’Algérie.

La ville compte une population de 494 252 habitants, selon le dernier recensement général de la population en 2014, faisant d’elle la 8ème
plus grande ville du Maroc.

Oujda fut fondée par le roi berbère Ziri Ibn Attia, vers 994 au centre de la plaine de Angad. ( Photos et texte prises sur le net )

Oujda oujda 2

Puis après les vérifications, le briefing, le pot d’accueil, un bon dîner, et une bonne nuit de repos à l’hôtel IBiS de Oujda direction Figuid pour cette 1ére longue étape.

Figuig, en berbère « Ifighegh », est une ville qui se trouve à l’extrême-est du Maroc à la jonction entre les hauts plateaux et le nord du Sahara sur la frontière avec l’Algérie.

Située en plein milieu du désert à 470 km de Merzouga, la ville a conservé de nombreux vestiges exceptionnels.

Ses grandes murailles avec remparts et des tours de guets reflètent parfaitement l’architecture défensive du sud marocain.

En arpentant les rues et ruelles de Figuig, vous ne pourrez rater ses très belles portes ainsi que de merveilleuses places.

La tradition de tolérance de la région est parfaitement illustrée par l’abondance d’édifices religieux de toutes confessions.

La ville compte d’innombrables mosquées, mausolées et marabout ainsi qu’une synagogue, une chapelle, l’église Sainte-Anne et des cimetières musulmans, juifs et chrétiens.

La région est également riche de nombreuses gravures rupestres qui remontent quelques milliers d’années avant notre ère.

Figuig possède de magnifiques jardins et une forêt de palmiers offrant aux « Figuigui » de délicieuses variétés de dates.

L’oasis de Figuig reste un témoin clé de l’histoire du Maroc.

Ses importantes sources d’eau ont fait de la ville un important centre urbain aux portes du Sahara.

Son patrimoine architectural et culturel remonte aux VIIe et VIIIe siècles.

La palmeraie de cet oasis est considérée comme l’une des plus anciennes et des plus belles du Maghreb.

La ressource essentielle de l’oasis reste la culture du palmier-dattier.

Cette culture se fait selon les techniques d’antan qui comptent les « foggara » ( canaux souterrains ) et les astucieux systèmes de répartition des eaux ( kharrouba ).

Tout cela donne ainsi, la possibilité d’optimiser l’exploitation des faibles ressources en eau, provenant de sources artésiennes.

Photo du net

Figuig-1024x686 figiug 2

Après avoir passé une bonne nuit a Figuid, direction Merzouga et son océan de dunes où la caravane dormira au Yasmina hôtel, pour cette 2 ème étape longue d’environ 400km !

Les choses sérieuses commencent !

Merzouga est une petite ville marocaine située dans le désert du Sahara, près de la frontière algérienne.

Merzouga s’ouvre sur l’erg Chebbi, une immense étendue de dunes de sable au nord de la ville.

À l’ouest se trouve Dayet Srji, un lac salé saisonnier, souvent sec en été.

Lorsqu’il se remplit à nouveau, il attire une grande variété d’oiseaux migrateurs et du désert, notamment des fauvettes, des engoulevents et, parfois, des flamants roses.

Province : Province d’Errachidia

Photos du net/TL’O

PA1_erg-de-merzouga-et-casbahs laurent-r20-4

 

Et voilà les choses sérieuses commencent !

Après avoir avalé plus de 800 kms en deux jours.

on calme le jeu ?

Pas si sûr, au programme de cette 3ème étape 169 kms environ et une spéciale de nuit d’environ 30 kms !

Après avoir quitté le Yasmina hôtel que nous retrouverons le soir, mais ce coup-ci en bivouac au pied des dunes, les concurrents auront au programme de cette journée la traversée de l’erg environ 44 kms plus 112 kms d’étape à faire ( pour ceux qui ne serait pas rassurés de traverser l’erg, pas de problème ) pour enfin finir tôt et de profiter du coucher de soleil sur l’erg, c’est juste magnifique !

Mais également de reprendre quelques forces pour la spéciale de nuit de 40 kms.

Photos TL’O

hugues-et-moto-3

Aprés les dunes de Merzouga et son bivouac direction Errachiadia pour cette 4éme etape ou nous logerons au camping Kasbah jurrasique, dans un decor à couper le soufle !
Bien que située en zone saharienne, vous trouverez tout le confort que peut vous amener une ville : hôtels et kasbah vous permettront un séjour inoubliable dans l’oasis à partir de laquelle vous pourrez réaliser des excursions dans le sud-est du Maroc.

Errachidia a un climat désertique. L’hiver est froid, avec de grandes différences de température entre le jour et la nuit. Lesmeilleures saisons sont le printemps et l’automne avec une moyenne de 25 degrés. L’été est chaud, le thermomètre indique souvent plus de 40 degrés pendant la journée. Par contre, les soirées et les nuits en été sont très plaisantes.

Les journées calmes de la ville sous la chaleur du jourcontrastent avec l’activité et l’animation que vous rencontrerez en soirée. Hommes, femmes, et enfants sortent de chez eux pour se rendre « au rond point », où le jardin rafraîchi par l’ombre des palmiers dattiers de la ville sert de lieu de rendez-vous.

La source bleue de Meski se trouve à 18 km d’Errachidia, vous pourrez vous y rendre facilement. Cette source d’eau froidevient directement des montagnes et se déverse dans un bassin où il est possible de se baigner, un lieu idéal un rafraîchissement en été.

A partir d’Errachidia, des excursions vous proposent d’aller à la rencontre du Maroc traditionnel. La petite ville « Rich » se situe à 60 kilomètres au nord d’Errachidia, Erfoud à 70 km au sud. Le style de vie de ces deux villes diffère avec Errachidia. Les conditions de vie y sont plus traditionnelles et plus pauvres. Dans les rues, comme si le temps s’était arrêté là, vous y verrez beaucoup d’ânes, de mules et de chevaux.

Texte photos net

erra 1 erra 2 erra 3

 

Et voilà direction Midelt ou vous passerz  la nuit au Ksar Timmay terre d’amitié pour cette avant-dernière étape et oui le temps passe vite ! mais pour essayer de figer le temps et de vous en donner encore plus, nous vous avons concocté une étape … Chut à découvrir sur place !

Envie de découvrir Midelt ? Il y a mille et une façons de le vivre. Si Midelt ne possède pas un vaste héritage historique et peu de musées, cette ville mérite toutefois plus que le simple rôle de ville étape qui lui est généralement attribué. Situé au pied du mont Ayachi, entre Moyen et Haut Atlas, Midelt est une petite ville de moyenne altitude. Cette ville un paysage magnifique de toute beauté.

Midelt est une ville du Maroc, à la jonction des chaînes du Moyen Atlas et du Haut Atlas oriental, sa population est de 60 000 habitants. Située à 1 521 m d’altitude dans l’Atlas, Midelt possède un climat montagnard avec très souvent de la neige en hiver. A cette altitude, la végétation montagnarde (sapins, cèdres) remplace majoritairement la végétation méditerranéenne (chêne, olivier etc.).

Mis à part une kasbah, l’endroit se résume à une ville étape lors de la visite des environs d’Ouarzazate. On peut aisément rejoindre le cirque de Jaffar. De Midlet, il est également possible d’effectuer l’ascension du mont Ayachi, qui dure deux à trois jours. Enfin, la petite ville se trouve à proximité des gorges d’Aouli et leurs anciennes mines de plomb, créant un décor impressionnant dans cette ville.

C’est un lieu où on peut réserver des vacances pas loin du parc national du haut atlas oriental, à 3h du désert dunes d’Erg Chebbi, à quelques minute du Haut Atlas oriental, et à 1h30 du Moyen Atlas, sans compter les différentes sites où on peut organiser des courses d’orientations, des visites guidées dans des anciens mines, des villages et Ksars et kasbahs, c’est tout pour garder un bon souvenir de cette région.

Texte photos du net

mi 1  mi 3 mi 4

 

Déjà fini HélAS… En effet c’est au terne d’une semaine efrené et après avoir parcouru plus ou moins 2400 kilomètres sur les pistes du Ryoaume Marocain direction Fès pour le finale de cette 8e édition où les hommes et les machines pourront enfin se reposer à l’hôtel mirage royal et se faire une beautée ou pas ! pour le diner de clôture et la remise des prix, de partager un moment de convialité de plus, de prendre le temps de se dire au revoir… Et d’y passer une bonne nuit avant de prendre le chemin du retour avec nous l’espérons des images d’aventures plein les yeux …?

Mes remerciements au royaume du Maroc pour sa collaboration.

Avec les remerciements de toute l’équipe de l’association TL’O (Loi de 1901) à but non lucratif. je vous souhaite à tous d’avance une belle Aventure et nous allons tout faire pour cela ! et n’oubliez pas faite vous plaisir avant toute chose. Mes amitiés Pascal.

La ville impériale est la capitale de la culture traditionnelle du Maroc. Berceaux du savoir, ses superbes medersas en sont le flamboyant symbole. Cette ville fortifiée, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO, vous ramènera au Moyen-Âge. Situé à l’intérieur de la médina, l’entrée dans le quartier Bab Bou-Jeloud s’effectue par son immense porte de 1913, décorée de faïences bleues et vertes, les couleurs de la ville.

A l’intérieur de ce quartier, les visiteurs pourront visiter le musée Bar Batah, regroupant les Arts et Traditions de la ville. Ce dernier a pris place dans le palais du même nom, érigé au cours du 19ème siècle. L’école coranique Bou Inania possède une architecture gorgée de diverses ornementations.

Construite au milieu du 14ème siècle, cette médersa s’inscrit dans le processus de dynamisation de la ville engagé par la dynastie des mérinides. Les touristes pourront également se balader le long de l’avenue Talaa Kebira, une des plus longues de la ville, parsemée de boutiques commerçantes.

Fès ou Fez (en berbère: Fas, ⴼⴰⵙ, en arabe: فاس) est une ville du Maroc septentrional, située à 180 km à l’est de Rabat, entre le massif du Rif et le Moyen Atlas. Faisant partie des villes impériales du Maroc, elle a été à plusieurs époques la capitale du pays et est considérée de nos jours comme sa capitale spirituelle. Sa fondation remonte à la fin du viiie siècle, sous le règne de Moulay Idriss Ier. Son rayonnement international passé en fait l’un des centres majeurs de la civilisation islamique aux côtés de Bagdad, Damas, Cordoue, Le Caire, Kairouan, Istanbul, Jérusalem, Ispahan ou Samarkand. Divers titres ont été attribués à la ville de Fès, dont l’Athènes de l’Afrique, la reine du Maghreb et la Bagdad du Maghreb 3.

Fès s’étend sur trois secteurs : la ville ancienne (médina), classée au patrimoine mondial de l’UNESCO4, l’enceinte royale et les quartiers nouveaux, établis par les Français, et qui s’étendent de nos jours dans la plaine environnante. Sur le plan administratif, la ville est composée de la municipalité de Fès (divisée en six arrondissements) et de la municipalité de Méchouar Fès Jdid (où se trouve le palais royal). Fès est la 2e plus grande ville du Maroc avec une population de 1 112 072 habitants selon le recensement de 2014.

FES 1

FES 3 FES 4

Tannery in Fez, Morocco
Tannery in Fez, Morocco